distanciel

formationS.ch

choix des outils

Nous travaillons la thématique du distanciel précisément durant nos séances en distanciel

L’idée est de vous permettre d’être plus à l’aise dans les formations à distance : celles que vous suivez, celles que vous donnerez

Rappelons que les participant·e·s sont les vrais acteurs de la formation — idéalement également les vrai·e·s auteur·e·s. La personne assurant la formation étant, elle, plus chargée de la mise en scène, créant des possibilités de prise en main par les participant·e·s

risques de fracture…

Pour un·e pédagogue, un enjeu important est de limiter les effets des différences sociales sur l’apprentissage individuel

S’il est difficile de corriger les différences liées parfois à la confiance en soi par exemple, on peut au moins travailler sur les moyens mis en place

Ainsi, dans une formation en présentiel, c’est de manière souvent peu consciente autant l’organisation de la session que la personne animant la formation qui prennent en charge de réduire les différences concrètes entre participant·e·s

On n’y pense peu en effet, mais le simple fait d’offrir la même salle, avec le même mobilier, le même calme et le même matériel distribué — notamment des supports, déjà perforés, et peut-être un classeur pour les ranger — permet de réduire un peu les écarts entre les uns et les autres

Dans une formation à distance cependant,  les différences individuelles prennent le dessus — et la fracture numérique est une réalité plutôt sournoise, qui impacte la capacité d’apprentissage en cours

Comme on a pu le constater dès les premiers temps de la pandémie, les risques sont principalement de 3 ordres:

  1. des risques liés au matériel à disposition :
    – certains personnes jonglent depuis le calme de leur bureau avec 2 écrans à faire pâlir des traders professionnels, une lumière les mettant en valeur soutenue par un micro de haut niveau;
    – d’autres travaillent sans calme dans une cuisine partagée, sur un portable assez limité,  une luminosité improvisée et un micro lié à une webcam dont la connexion est des plus capricieuses
  2. des risques liés à la qualité de la connexion : selon les régions notamment, les coupures sont fréquentes
  3. des risques enfin liés directement à l’aisance face à l’informatique d’une manière générale, et plus spécifiquement quant à la maîtrise d’outils en ligne

Un avantage par contre du distanciel, mais souvent trop peu exploité, est qu’on peut laisser à chacun un temps qui lui est approprié

Pour le distanciel, un élément essentiel est d’éviter la longueur des moments en plénum: il faut non seulement privilégier les sous-groupes, mais donner plus de place à la prise en main individuelle

limiter les outils

Afin de limiter ces risques et de favoriser la prise en main la plus rapide des outils de leur apprentissage, nous sélectionnons le moins d’outils possibles, et avec la plus petite période d’apprentissage possible 

Nous en pratiquons généralement 2, essentiels : 

  1. un outil de visioconférence qui permette d’alterner des moments en plénum (tou·te·s ensemble) et en petits groupes
  2. un outil de type Tableau blanc assez élaboré qui permette de travailler seul ou en petits groupes

augmenter les moments individuels

Les moments individuels sont une richesse mésestimée de la formation

Il paraît il est vrai difficile de leur laisser beaucoup de place lorsqu’on demande aux personnes de se rendre toutes au même endroit pendant les mêmes heures. Le distanciel lui redonne une légitimité

On le sait : un groupe ne restera pas attentif une journée entière (le cas fréquent de la formation de formateurs). Les petits groupes améliorent certes le problème de l’attention, mais les temps individuels encadrés sont une force à ne pas oublier

coordonner un moment d’échange

Afin de réduire l’écart mentionné, qui peut exister entre les participant·e·s à nos sessions quant à la maîtrise des outils liés au distanciel, nous avons décidé d’organiser dès le printemps 2023 des moments de formation-coaching-échanges sur l’utilisation d’outils distanciels

Si vous êtes inscrit·e dans l’une de nos formations et intéressé·e à y participer, contactez-nous : nous regarderons ensemble comment mettre cela en place au mieux

outils du distanciel

Vidéoconférence

Pour les séances de formation, nous vous inviterons dans une salle Zoom, car c’est souvent l’outil le plus utilisé, le plus connu, le plus simple sous certains aspects

notes

Zoom s’est assuré par la pandémie une part de marché impressionnante. Ce n’est pourtant pas le meilleur outil, même s’il progresse constamment

Avant de songer à un abonnement, nous vous invitons à examiner d’abord les alternatives existantes

une sélection de nombreux outils de vidéoconférence a été réalisée durant la phase initiale de la pandémie par notre service lié, collaborationS.ch. L’inventaire est ici

Tableaux blancs

De loin l’outil le plus simple pour réaliser un travail collectif

Nous vous inviterons à l’utiliser très régulièrement en vous mettant à disposition nos tableaux Miro

notes

Une version gratuite existe qui est déjà de très bonne qualité. Il vaut la peine de la tester, pour voir si pouvait vous être utile pour vos formations

Là aussi, des alternatives existent qui sont très intéressantes (l’inventaire d’autres outils de ce type, réalisé par notre service lié, collaborationS.ch, est → ici). Cependant Miro s’impose chaque jours un peu plus, notamment par son intégration dans des outils de vidéoconférence, dont Zoom à présent

Miro permet notamment d’élaborer et de collaborer sur des schémas de ce type (et bien d’autres!)

Travailler à plusieurs sur un même visuel, c’est très précieux en formation à distance