RESSOURCES POUR LA FORMATION

Voici votre médiathèque.
Elle s’enrichit progressivement.
Nous souhaitons construire pour vous
/avec vous un véritable centre de ressources.
Nous ajoutons peu à peu des liens.
N’hésitez pas à nous interpeller à ce propos.

Pour qui, pourquoi ?

Cette question se pose particulièrement pour les personnes qui mènent leurs modules du brevet fédéral de formateur (Modules 2,3,4,5). En effet, dans leurs travaux, les références doivent être notées correctement afin de répondre notamment aux exigences de la FSEA — et aux exigences de la profession d’une manière générale.

La notation bibliographique respecte 3 principes simples

Il est attendu d’un document professionnel que son auteur se réfère à des modèles. C’est une manière de montrer qu’il est conscient d’appartenir à un champ professionnel : on n’est pas tout seul, le monde ne nous a pas attendu pour tout inventer…
Vous fournissez à votre lecteur un accès aux sources que vous avez utilisées. Il n’est donc pas pertinent de noter en références bibliographiques des éléments auxquels votre lecteur ne pourrait pas avoir accès (paroles de vos formateurs — même si elles sont brillantes… —, documents distribués en cours, etc.)… mais vous pouvez les citer.
Vous respectez le droit d’auteur. Vous ne reprenez pas un “bout de texte” sans le préciser (le plagiat est une faute grave ; il s’agit donc de rendre à chacun ce qui lui appartient). Pour la manière de citer correctement, voir ici.
 Quel système adopter ?

Des systèmes de notation bibliographiques, il en existe en fait plusieurs… milliers! Naturellement, certains s’imposent de plus en plus, particulièrement dans le champ qui nous concerne.

Nous demandons à nos participant-e-s d’adopter la norme qui devient de plus en plus fréquente dans les milieux académiques liés notamment à la formation. On la nomme parfois “à l’américaine” ; en fait c’est la norme de l’American Psychological Association (APA). Elle s’est sans doute imposée tant en raison de sa simplicité que pour sa rigueur.

A — Cas les plus fréquents
Ouvrage

AUTEUR1, Prénom & AUTEUR2, Prénom (yyyy). Titre du livre. Lieu : Maison d’édition ; informations complémentaires (éventuellement édition, pagination…).

Exemple-1 : livre entier
MACZIN, Piotr. (1999). Utopies helvétiques. Essais de pédagogie en Suisse profonde à la fin du XXe siècle. Berne: Peter Lang ; 1re édition nov. 1968 ; 632 p.

Exemple-2 : chapitre de livre
MACZIN, Piotr. (1972). Pédagogie ouralo-alpine. in F. ZSOZ, De la steppe à la montagne, pédagogie des hautes plaines finno-ougriennes. Budapest: Péter Langöcs ; 440 p.

Articles

Article de revue
AUTEUR1, Prénom, & al. (yyyy). Titre de l’article. Titre de la revue, n° (et autres précisions possibles, comme volume, etc.) : page-s de l’article.

Exemple :
MACZINZSOZ, Péter. (2013). De la pédagogie à Schwytz. Etudes helvéto-hongroises de pédagogie appliquée, Vol.XXX, n°72, 51-94.

Internet

AUTEUR, Prénom (s’il existe, ou nom collectif…). (yyyy). Titre. Récupéré le dd.mm.yyyy de adresse Internet

Exemple :
Université de Strasbourg, Département d’études hongroises. (2017). Guide pédagogiques 2016-2017
Récupéré le 01.01.2017 de https://www.unistra.fr/fileadmin/upload/unistra/facultes-ecoles-instituts/langues_vivantes/Hongrois_Guide_complet_sept2016.pdf

B — Plus de précisions & Cas particuliers

Nous vous recommandons de vous référer aux indications de ce pdf bien équilibré (HETS de Genève) sur des cas variés de notation (extraits, collectifs, documents anonymes, supports de cours, retranscription d’interviews, thèses, documents électroniques, vidéos, etc.)

(NB : paradoxe, nos propres références, sont parfois encore faites “à la française” ; simplement parce que c’est un type de notation qui était plus en vigueur lorsque nous avons mené nos études. Mais nous les modifions progressivement avec la norme APA.)

 Concrètement, comment rédiger ?

Les principes de base sont très simples.

Principe : si l’on se réfère à un document d’une autre personne, on le cite, proprement. Le lecteur comprend pourquoi il est fait référence à tel auteur ; il comprend d’où vient telle idée (si c’est la vôtre, ou celle d’un autre). Les références ne sont pas “juste balancées” dans le texte — et au lecteur de tenter de comprendre pourquoi c’est là. Il y a de la méthode : elles sont citées selon les règles.

Exemple : imaginons que vous écriviez sur les objectifs d’apprentissage et leur évaluation. Vous pourriez dire déjà dans le corps du texte à qui vous vous référez, en le notant de manière brève : “Pour les objectifs, nous nous sommes appuyé sur un ouvrage très approfondi (Hameline, 1979) (…) Concernant l’évaluation des apprentissages, on se réfère naturellement au modèle classique de Kirkpatrick (1959)…”. Cette notation brève sera explicitée en fin de texte, avec les détails nécessaires.

L’ensemble de ces références est ensuite repris en fin de texte (généralement sous le titre “Références bibliographiques”), parmi lesquelles on retrouvera la référence faite dans le cours du texte, mais complète. Par exemple :

Références bibliographiques
HAMELINE, Daniel. (1979). Les objectifs pédagogiques en formation initiale et en formation continue. Paris: ESF (11e éd 1993.)
KIRKPATRICK, D. L. (1959). Techniques for evaluating training programs. Journal of the American Society for Training and Development, 13(3) : 21-26 

Outil-s
Il existe de nombreuses bases de recherche documentaire accessibles à chacun-e. Nous en mentionnons quelques-unes qui permettent souvent de trouver des documents téléchargeables, et de qualité (mais chercher prend du temps 🙂 :

  • Base (70 millions de documents /3’000 sources scientifiques)
  • Google Livres (livres épuisés notamment)
  • Google Scholar (travaux de recherches dont quelques pdf accessibles)
  • HAL (articles accessibles)
  • Open.edition (articles accessibles)
  • WorldCat (base de 10’000 bibliothèques : plusieurs documents accessibles)

ZOTERO est un logiciel (version gratuite pour non professionnels) précieux lorsqu’on travaille sur le Net. Il est “conçu pour stocker, gérer et citer des références bibliographiques telles que livres et articles”, et des pages ou documents du net. Tout ne se fait pas automatiquement ! mais tout est centralisé… Téléchargeable sur son ordinateur, et intégré à plusieurs navigateurs Internet (Firefox, Chrome, Safari). Bel exemple de développement open source, intégré sur plusieurs sites. (Aides : 1 ; 2 ; 3)

Il existe d’autres outils, payants souvent. Voici des pages avec de précieux comparatifs :  1 ; 2 

Voici des références bibliographiques que nous présentons en formation

Nous recommandons particulièrement une maison d’édition dont quasi tous les ouvrages sont aussi précieux en formation et dans les métiers de la relation que peu chers : Chronique Sociale, à Lyon

NB pour les participant·e·s de nos sessions: d’autres documents vous sont accessibles sur notre intranet.

Voici une liste de publications pertinentes durant le Certificat FSEA (certains titres sont “cliquables”, accessibles sur Internet).

Livres de base conseillés

Au moins un des ouvrages de Jean-Paul MARTIN et al.:

  • MARTIN, Jean-Paul & SAVARY, Émile (1996). Formateurs d’adultes : se professionnaliser, exercer au quotidien. Lyon : Chronique Sociale (Pédagogie/Formation), 6e éd. revue et augmentée 2013
  • MARTIN, Jean-Paul & SAVARY, Émile (1998). Intervenir en formation : 12 clés pour préparer, animer, évaluer. Lyon : Chronique Sociale (Pédagogie/Formation), 5e éd.2017
  • MARTIN, Jean-Paul & DELASALLE, Françoise (2014). Comprendre la formation des adultes : mots-clés, textes et auteurs. Lyon : Chronique Sociale (Pédagogie/Formation)

BEAUTÉ, Jean (2008). Courants de la pédagogie. Lyon : Chronique Sociale (Pédagogie/Formation), 6e éd.
(ContenuClarification de concepts et exploration des divers courants qui ont marqué éducation et formation)

ou

TILMAN, Francis & GROOTAERS, Dominique (2006). Les Chemins de la pédagogie : guide des idées sur l’éducation, la formation et l’apprentissage. Lyon : Chronique Sociale & Bruxelles : Couleur Livres (ContenuComment apprend-on ? Quelle technique permet d’atteindre tel ou tel objectif pédagogique ? De quelle méthode relève telle ou telle manière d’apprendre ?…)

Vue d’ensemble des théoriciens

La liste UNESCO des ‘100 penseurs de l’éducation’

Divers documents de qualité et libres d’accès 

Publications de la section des sciences de l’éducation de l’université de Genève (cahiers en accès libre)

Auteur par auteur

BOURGEOIS, Etienne (1996). L’adulte en formation, Regards pluriels. De Boeck Université, Bruxelles

CARRÉ, Philippe & CASPAR, Pierre (Dirs) (1999). Traité des sciences et des techniques de la formation. Paris: Dunod. (2e partie, pp. 165-330, chapitres 9 à 16 : « Le sujet adulte et la formation : de l’expérience à l’apprenance »)

CHALVIN Dominique (1999 2e éd. corrigée). Encyclopédie des pédagogies pour adultes
– tome 1: Histoire des courants pédagogiques
– tome 2 : Méthodes et outils pédagogiques
Paris : ESF (Formation permanente ; 115 et 116), 219 et 328 pp.

CHANIER, Thierry & CARTIER, Jacques (2006). Communauté d’apprentissage et communauté de pratique enligne : le processus réflexif dans la formation des formateurs. Revue Internationale des Technologies en Pédagogie Universitaire, Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec [CREPUQ], vol.3 (2006) n°3:64-82

DONNAY, J. & CHARLIER, E. (1992). Comprendre des situations de formation. Bruxelles: De Boeck Université

FABRE, M. (1994). Penser la formation. Paris: PUF

FAINGOLD, Nadine (2006). Formation de formateurs à l’analyse des pratiquesRecherche et formation, 2006, n°51

HONORÉ, B. (1980). Pour une pratique de la formation : la réflexion sur les pratiques. Paris : Payot.

IGNASSE, Gérard & LENOIR, Hugues (dirs) (1998). Ethique et Formation. Paris: l’Harmatttan, 208 p.

JOBERT, Guy & REVUZ, Christine (1990). Écrite, l’expérience est un capitalÉtudes de communication (1990), 11

LESSARD, Claude & MUKAMURERA, Joséphine & TARDIF, Maurice (1999). Continuités et ruptures dans l’évolution actuelle du métier d’enseignantEducation et francophonie, vol.XXIX (2001-printemps)n°1, le Renouvellement de la profession enseignante : tendances, enjeux et défis des années 2000:1-12

LESSARD, Claude & TARDIF, Maurice (1999). Les transformations actuelles de l’enseignement : trois scénarios possibles dans l’évolution de la profession enseignanteEducation et francophonie, vol.XXIX (2001-printemps) n°1, le Renouvellement de la profession enseignante : tendances, enjeux et défis des années 2000:200-227

LOIOLA, Francisco A. & TARDIF, Maurice (2001). Formation pédagogique des professeurs d’université et conceptions de l’enseignementRevue des sciences de l’éducation, vol.27 (2001) n°2:305-326

MARC, Ed. & GARCIA-LOCQUENEUX, J. (dir) (1995). Guide des méthodes et pratiques en formation. Paris: Retz

MARTIN, Jean-Paul & SAVARY, Émile (1996). Formateur d’adultes. Lyon : Chronique Sociale.
(S’il fallait n’en lire qu’un, nous recommandons fortement celui-ci ou le suivant, des mêmes auteurs : remarquable, clair, exigeant tout en restant lisible pour chacun·e.)

MARTIN, Jean-Paul & SAVARY, Émile (1998). Intervenir en formation, 12 clés pour Préparer, Animer, Evaluer. Lyon: Chronique Sociale.

MAULINI, Olivier (1999). La gestion de classe. Considérations théoriques autour d’une notion bien (trop?) pratiqueTexte proposé aux enseignants du module des approches transversales 1 de la licence mention Enseignement. Université de Genève, Sciences de l’éducation.

MAULINI, Olivier (2001). Les outils technologiques de l’action pédagogique.
Depuis les années 1950, on ne cesse de croire que les technologies nouvelles vont bouleverser la relation et l’action pédagogiques : la télévision et l’ordinateur n’ont pas provoqué les révolutions annoncées. Qu’en sera-t-il d’Internet ? De la réalité virtuelle ?

MAULINI, Olivier (2001). Technique didactique et ruse pédagogique. Le double sens du questionnementTexte particulièrement intéressant concernant la fameuse distinction didactique / pédagogie, avec revue de littérature et distance critique, situé comme toujours chez l’auteur dans le contexte de l’institution d’enseignement. NB : sur le même thème, on lira avec intérêt : MARCHIVE, Alain (2008). La pédagogie à l’épreuve de la didactique : approche historique, perspectives théoriques et recherches empiriques. Rennes : Presses universitaires de Rennes – 152 p (1)(2)(3)(4)

MAULINI, Olivier (2005). Questionner pour enseigner et pour apprendre. Le rapport au savoir dans la classe. Issy-les-Moulineaux : ESF (Pédagogies), 2005, 249 p.. Extrait: Présentation de l’ouvrage et introduction (pp.1-28). Notes de lecture : Bernard Rey (2006) “Maulini Olivier. Questionner pour enseigner et pour apprendre : le rapport au savoir dans la classe“. Revue française de pédagogie, n°154 (2006-01/03), la construction des politiques d’éducation : de nouveaux rapports entre science et politique

MAULINI, Olivier (2005). Division du travail et développement des compétences entre formateurs d’enseignants : intérêts et limites d’un dispositif de co-formation. 5e Colloque international “Recherche(s) et Formation : Former des enseignants-professionnels, savoirs et compétences” (IUFM des Pays de la Loire), Nantes (France), (2005-02-14/16)

MEIRIEU, Philippe (1991). Le choix d’éduquer: éthique et pédagogie. Paris: ESF (2e éd.).

NOYÉ, Didier & PIVETEAU J. (2000, 7e éd). Guide pratique du formateur. Paris: INSEP Consulting Eds. (Présenté partout, sans doute en raison de sa simplicité d’accès.)

MUKAMURERA, Joséphine & TARDIF, Maurice (1999). La pédagogie scolaire et les TIC: l’enseignement comme interactions, communication et pouvoirs. Education et francophonie, vol.XXVII (1999-automne) n°2,  les Technologie de l’information et de la communication et leur avenir en éducation:4-27

MUKAMURERA, Joséphine & TARDIF, Maurice (2004). Rapport aux collègues et collaboration professionnelle entre générations d’enseignants au Québec. Recherche et formation, (2004) n°45:55-68

OLLAGNIER, Edmée (2005). Apprentissages informels pour la formation des adultes : quelle valeur et quelle mesure ? Université de Genève:Section des Sciences de l’éducation, in MAULINI, O. & MONTANDON, C. (Eds) (2005). Les formes de l’éducation : variété et variations. De Boeck. (Texte intégral en ligne)

PERRENOUD, Philippe (2001). Articulation théorie-pratique et formation de praticiens réflexifs en alternance, in LHEZ, P. & MILLET, D. & SÉGUIER, B. (dirs) Alternance et complexité en formation. Éducation & Santé & Travail social. Paris: Seli Arslan, pp. 10-27

RUANO-BORBALAN, J.-C. (dir.) (1998). Éduquer et Former. Les connaissances et les débats en éducation et en formation. Auxerre: Sciences Humaines Editions

TARDIF, Maurice (2008). Sciences de l’éducation, raison pédagogique et rationalité économique: faut-il vraiment diaboliser la réforme HarmoS ? Schweizerische Zeitschrift für Bildungswissenschaften, vol.30 (2008) n°1:145-152

TARDIF, Maurice (2010). Influences internationales et évolutions de la formation des enseignants dans l’espace francophone ; entretien de Maurice Tardif réalisé par Régis Malet. Recherche et formation, (2010) n°65, Former sous influence internationale:105-107.(1)

Nous placerons progressivement ici les ouvrages que nous recommandons dans les modules 2,3,4,5
Qu’est-ce qu’APPRENDRE ? de Bandura à Vygotski en passant par les Neuro-Sciences

Un lexique de la formation accessible sur Cairn.info est tiré de l’ouvrage de Pierre Mauban (2004), Pédagogues et pédagogies en formation d’adultes,

Revues :

De nombreux articles en ligne dans une très intéressante revue canadienne : Carriérologie.

biblio.Giordan-ApprendreUn CitoyenChercheur : André Giordan (université de Genève) (autoBiographie)
— www.andregiordan.comLDES-Labo.Didac.Epistémo.Sciences
— Bibliographie – Apprendre (institut français de l’éducation)(Amazon)
l’Apprendre — Mettre l’apprendre au programme — Apprendre, une alchimie complexe. (1999, Cité des Sciences et de l’Industrie : apprendre autrement aujourd’hui)

GIORDAN, André (1995). Les nouveaux modèles sur apprendre : pour dépasser le
constructivisme ? Perspectives, vol. XXV (1995-03) n° 1
Très intéressant article qui situe quelques modélisations de l’apprendre.

PELLAUD, Francine & EASTES, Richard-Emmanuel & GIORDAN, André (2005). Un modèle pour comprendre l’apprendre: le modèle allostériqueGymnasium Helveticum, (2005-01)

PELLAUD, Francine & EASTES, Richard-Emmanuel & GIORDAN, André (2004). Des modèles pour comprendre l’apprendre: de l’empirisme au modèle allostériqueGymnasium Helveticum, (2004-05)

***


AUMONT, B. & MESNIER, P.-M. (1994). L’acte d’apprendre. Paris: PUF, 2e éd

BOURGEOIS, Etienne & NIZET, J. (1998). Apprentissage et Formation des Adultes. Paris : PUF

BERCOVITZ, A. (1995). La curiosité déplacée : propos sur l’apprentissage et la motivation. Ramonville Saint-Ange : Erès

CHARLOT, B. (1997). Du rapport au savoir : éléments pour une théorie. Paris: Anthropos

***

Le fameux TRIANGLE pédagogique.

Professeur de philosophie dans le secondaire puis formateur d’enseignants, Jean Houssaye soutient sa thèse de doctorat d’état de sciences de l’éducation en 1982 (Le triangle pédagogique. Proposition et pratiques d’un modèle d’analyse de la situation éducative), et devient enseignant-chercheur en sciences de l’éducation (il enseigne à Rouen) (CV 2006). L’ouvrage de référence est paru à Berne, chez Peter Lang, en 1988.

Parmi les discussions du modèle

Bandura  wikipedia : psychologue canadien (1925) dont les travaux sur la Théorie de l’apprentissage social et le concept d’auto-efficacité sont essentiels en formation

sur Bandura (en français)

revues et al.

Bibliographie (quelque 2’000 références) sur le Sentiment d’efficacité personnelle

Bandura : une psychologie pour le XXIe siècle. L’Harmattan : Savoirs (2004) n°5, hors série “Autour de l’oeuvre d’Albert Bandura”

articles

Blanchard (S) (2009). Sentiments d’efficacité personnelle et orientation scolaire et professionnelle. OSP (l’orientation scolaire et professionnelle), vol.38 (2009) n°4:409-416

François (P-H) & Botteman (A)(2002). Théorie sociale cognitive de Bandura et Bilan de compétences : applications, recherches et perspectives critiques. Carriérologie, vol.8 (2002) n°3-4:519-543

GALAND, Benoît & VANLEDE, Marie (2004). Le sentiment d’efficacité personnelle dans l’apprentissage et la formation : quel rôle joue-t-il ? D’où vient-il ? Comment intervenir ? Cahiers de Recherche en Éducation et Formation, (2004-09) n°29 / également publié in Savoirs (2004) n°5, hors série “Autour de l’oeuvre d’Albert Bandura” : 091-116

Rondal (JA) (1980). L’apprentissage social / A Bandura. Mardaga (Psychologie et Sciences humaines), ch. 1 : perspectives théoriques:11-21

Rondier (M) (2003). A. Bandura. Auto-efficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle. Paris : Éditions De Boeck Université

Scott Brewer (S)(2008). Rencontre avec Albert Bandura : l’homme et le scientifique/Meet Albert Bandura: the man and the scholar (Sentiments d’efficacité personnelle et orientation scolaire et professionnelle). OSP (l’orientation scolaire et professionnelle), vol.37 (2008) n°1:29-56

Wikipedia sur Vygotski. Parmi ses apports conceptuels importants, la ZPD-Zone proximale de développement.

Une vidéo toute simple avec accent canadien sur Bloom et Vygotski. Utile et assez ‘fun’.

BRONCKART, Jean-Paul (1999) La conscience comme “analyseur” des épistémologies de Vygotski et Piaget. In: Avec Vygotski. Paris : La Dispute, 1999. p. 17-43

BROSSARD, Michel (1989). Espace discursif et activités cognitives : un apport de la théorie vygotskienne. Enfance, vol.42 (1989) n°42-1-2:49-56

LECOMTE, Jacques (1998). Lev Vygotski (1896-1934). Pensée et langage. Sciences humaines, 1998, n°81 (format .doc)

ROCHEX, Jean-Yves (1997). Note de synthèse : L’oeuvre de Vygotski : fondements pour une psychologie historico-culturelle. Revue française de pédagogie, vol.120 (1997) n°120:105-14

SCHNEUWLY, Bernard (1989). Le 7e chapitre de “Pensée et langage” de Vygotski: esquisse d’un modèle psychologique de production langagière. Enfance, (1989) n°1-2:23-30

SCHNEUWLY, Bernard (2008). Vygotski, l’école et l’écriture. Genève : Université de Genève-FaPSE:Cahier de la section des Sciences de l’Education, n° 95, 163 p.

SCHNEUWLY, Bernard (2008). Conférence de clôture/débat (60 min) du 5e séminaire international ‘Vygotski’, Bordeaux, 19-21 octobre 2011, organisé par l’IUFM d’Aquitaine, Université Montesquieu Bordeaux IV en partenariat avec l’Université Victor Segalen Bordeaux 2

VERGNAUD, Gérard (1989). La formation des concepts scientifiques. Relire Vygotski et débattre avec lui aujourd’hui. Enfance, vol.42 (1989) n°42-1-2:111-118

(Les conférences de Vergnaud accessibles sur YouTube sont hélas plutôt inaudibles…)

YAROCHEVSKY, M.G. (1989). Léon Vygotski : à la recherche d’une nouvelle psychologie. Enfance, vol.42 (1989) n°42-1-2:119-125
ZAZZO René (1989). Vygotski (1896-1934). Enfance, vol.42 (1989) n°42-1-2:3-9

ZOUROU, Katerina (2007). Paradigme(s) émergent(s) autour des apprentissages collectifs médiatisés en langues / Emerging Paradigms in the Field of Computer-Assisted Collective Language Learning. Alsic (Apprentissage des  Langues et Système d’Information et de Communication), 2007, vol.10, n°2:3-26
Article qui traite une bien intéressante question : qu’en est-il de la dimension sociale de l’apprentissage dans  l’Apprentissage des Langues Assisté par Ordinateur ?

BOUTINET, J.-P. (1992). Anthropologie du projet. Paris : PUF

Collectif (1992). Le projet, un défi nécessaire face à une société sans projet. Actes du colloque de l’Institut de Psychologie et de Sciences sociales appliquées d’Angers. Paris : l’Harmattan

BOUTINET, J.-P. (1993). Psychologie des conduites à projet. Paris : PUF (Que Sais-je ? n°2770)

BOUTINET, J.-C. (1997). L’immaturité de la vie adulte. Paris : PUF

DOMINICÉ, Pierre & alii (1999). Les origines biographiques de la compétence d’apprendre.  Université de Genève-FaPSE:Cahier de la section des Sciences de l’Education, n° 87

DOMINICÉ, Pierre & alii (2001). Regards pluriels sur l’approche biographique : entre discipline et indiscipline.  Université de Genève-FaPSE:Cahier de la section des Sciences de l’Education, n° 95

DOMINICÉ, Pierre (2001). La formation confrontée aux configurations et reconfigurations nécessaires de la vie adulte. Carriérologie, vol.8 (2001-été) n°1 : 123-130

HOUDE, R. (1991). Les temps de la vie, le développement psychosocial de l’adulte selon la perspective du cycle de vie. Boucherville, Québec : Gaëtan Morin

BELANGER, Paul & CARIGNAN, Pauline & STAICULESCU, Roxana (2007). La diversité des trajectoires et la réussite éducative des adultes en formation de base. Recherche réalisée avec l’appui financier du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture dans le cadre de son programme persévérance et réussite scolaire en partenariat avec le MELS. Montréal : UQAM (Centre interdisciplinaire de recherche/développement sur l’éducation permanente), 2007-11

BOURGEOIS, Etienne (1998). Apprentissage, motivation et Engagement en formation. Education Permanente, (1998-3) n°136

GAGNON, Colette & BRUNEL, Marie-Lise (2005). Les raccrocheurs adultes : motivation et persistance aux études à l’order secondaireCarrierologie, vol.10 (2005) n°2 : 305-330

LAGABRIELLE, Christiane & SAUBION, Fabienne (2005). Les adultes confrontés au choix de formation: une question d’intérêt ou une question de conjoncture ? Carrierologie, vol.10 (2005) n°2 : 195-207

Carrierologie, vol.11 (2008) n°3, spécial Motivation.

  • Introduction : rappels et repères sur les motivations — Christine Lagabrielle
  • La motivation, notion fluctuante (faut-il être motivé pour travailler ?) — Claude Lemoine
  • Pour un autre regard sur la motivation autodéterminée — Boris Vallée et Pierre-Henri François
  • Recherches sur la normativité de la motivation intrinsèque — Florence Cassignol-Bertrand et Claude Louche
  • Les facteurs de motivation et démotivation dans les processus de validation des acquis de l’expérience (VAE)  — Gilles Pinte, Roseline Le Squère et Jacques Fischer-Lokou
  • Les motivations intrinsèques et extrinsèques à se former et leurs effets sur les conduites d’entrée et de maintien en formation professionnelle – Christine Lagabrielle, Anne-Marie Vonthron et Dominique Pouchard
  • La gestion des motivations des étudiants dans le volet conceptuel du curriculum québécois de formation des maîtres au secondaire: pour favoriser la satisfaction professionnelle —
    Madeleine Lefebvre
  • La motivation au travail dans le secteur public: stratégies organisationnelles et individuelles soutenant le processus d’atteinte des objectifs — Milena Atzori et Adalgisa Battistelli
  • Les aspects intrinsèques de la motivation et de la satisfaction au travail et leur lien supposé avec la performance au travail — Daniel Gilibert, Isabelle Gillet et Caroline Perrin

VERTONGEN, Gil & BOURGEOIS, Etienne & NILS, Frédéric & VIRON, Françoise de & TRAVERSA, Jacqueline  (2009). Les motifs d’entrée en formation des adultes en reprise d’études universitaires
Adult entry motives in university continuing education. O.S.P.-L’orientation scolaire et professionnelle, vol.38 (2009) n°1 : 25-44.

Groupes & Communication

ANZIEU, Didier (1968). La dynamique des groupes restreints. Paris: PUF

MEIRIEU, Philippe (1984). Outils pour apprendre en groupe. Lyon: Chronique sociale

LAZAR, J. (1992). La science de la communication. Paris: PUF (Que sais-je ?)

MUCCHIELLI, Roger (1972). Les méthodes actives dans la pédagogie des adultes. Paris: ESF

MUCCHIELLI, Roger (1988). Communication et réseaux de communication, Paris, ESF (pp. 4-46)

ROGERS, Carl (1976). Liberté pour apprendre. Paris: Dunod (Sciences de l’Education), 5e éd.

VANOYE, F. (1990). Expression, communication. Paris: Colin

WATZLAWICK, Paul & alii (1972). Une logique de la communication. Paris : Le Seuil

Catégorisation – préjugés – stéréotypes

Comment on voit l’autre et on le place dans des catégories — Influence sociale (à suivre)
Des outils précieux pour la gestion des groupes en formation

Catégorisation – préjugés – stéréotypes

Nous allons progressivement développer cette partie, qui constitue un des éléments travaillés dans notre module 2. Voici déjà un lien précieux : AFPS“Dans un contexte où les inégalités sociales restent une réalité difficilement contournable, les chercheurs en sciences humaines et sociales tentent de comprendre, d’expliquer et de proposer des solutions. Ce site a pour objectif de vous faire mieux comprendre les notions de stéréotypes, préjugés et discrimination.”

Préjugés & Stéréotypes : de nombreuses références — textes (pdf), vidéos — passionnantes pour éclairer les notions de discrimination, stéréotypes et préjugés. Avec des pistes de réponse.

Il vaut notamment la peine de voir la vidéo l’École des Petits malins (Claire Vialatte & Virginie Pagès) sur les préjugés des tout petits : celui dont le prénom est ‘étranger’ est reconnu coupable présumé… [le site ne permettant pas de vous offrir un lien direct, il vous faudra aller sous “Menu principal” > “Illustrations au quotidien” > 1re puce : “École”]

Un site développé par l’Association francophone de psychologie sociale (AFPS) en réponse à l’appel du Ministère de la Recherche pour la “Création de produits de médiation scientifique en libre accès sur l’Internet”.

L’AFPS gère en outre le site psychologie-sociale.org, ainsi que la très intéressante Revue électronique de Psychologie Sociale, accessible gratuitement en pdf — dont on peut sur le registre des stéréotypes citer ces études :

Objectifs — Évaluation — Qualité

COURAU, Sophie (1994). Les outils d’excellence du formateur, tome 2 Concevoir et animer des sessions de formation. Paris: ESF.

HAMELINE, Daniel (1979). Les objectifs pédagogiques en formation initiale et en formation continue. Paris: ESF (11e éd 1993.)(sur le site Cafepedagogiques)

Quelques présentations simples (!) des objectifs sur des sites universitaires

Généralités

Taxonomies
Généralités

Objectifs cognitifs

Objectifs psychomoteurs

Objectifs affectifs

Évaluation des besoins (à suivre
DE PERETTI, André ( ). Encyclopédie de l’évaluation en formation et en éducation. Paris: ESF

HADJI, Charles (1990). L’évaluation, règles du jeu. Paris : ESF

Kirkpatrick (le modèle de) :

PAIN, Abraham (1992). Évaluer les actions de formation. Paris: Éditions d’Organisation

BARTHELEMY-RUIZ Ch. (1995). Le jeu et les supports ludiques en formation d’adultes. Paris:Éditions d’Organisation

BEAU, D. (1996). La pédagogie des adultes en 100 fiches. Paris: Éditions d’Organisation

BEVILLE, G. (1995). Jeux et situations complexes, Paris, Les Editions d’Organisation

CARDON, A. & MERMET, L. & THIRIET-TAILHARDAT, A. (1993). Les concepts clés de l’analyse transactionnelle, Paris, Les Editions d’Organisation

CHALVIN, O. (1988). Autodiagnostic des styles de management. Paris: ESF Editeur

GUIDE EDILUDE (1995). 150 jeux de formation pour l’entreprise et l’insertion. Paris : Editions d’Organisation

OBERLE, O. (1989). Jeu dramatique et développement personnel. Paris : Retz

SARY, P. (1994). La programmation neurolinguistique. Paris : Morisset

Nouvelles Technologies  &  Formations/Éducations

  • MOOCS “Massive Open Online Courses” : qu’est-ce que c’est ? Des ressources à votre disposition immédiate !

page NTechnologies (à suivre)

Revues

Education Permanente (sous la dir. de Guy Jobert, 4 numéros thématiques par an)

Sciences Humaines (mensuel + 4 hors-séries thématiques par an + Collection d’ouvrages de référence et de synthèse publiés par le magazine Sciences Humaines)

Informations BFS/OFS – Office fédéral de la statistique

Parmi toutes les pages précieuses de ce site, on consultera sans doute avec intérêt :

Formation professionnelle en Suisse : Formation/Emploi, n° 100 (2007-10/12)

Formation/Emploi, n° 100 (2007-10/12) : De la formation professionnelle en Suisse
Tous les articles sont en version intégrale

Yves Flückiger
Le système suisse de formation face aux mutations du marché du travail

Jonas Masdonati, Nadia Lamamra, Benoît Gay-des-Combes and Jacqueline De Puy
Les enjeux identitaires de la formation professionnelle duale en Suisse : un tableau en demi-teinte

Laurence Marti
La qualification ouvrière en Suisse : vers un système à deux vitesses ?

Romain Felli, Gaële Goastellec and Jean-Philippe Leresche
Existe-t-il un marché du travail académique franco-suisse ?

Siegfried Hanhart
Les entreprises suisses : un investissement faible et sélectif dans la formation continue (pp.65-78 : 
une récente recherche sur les investissements en FPC des entreprises privées et publiques suisses confrontée aux données européennes de l’enquête CVTS de 2000/2001 qui portait sur 76 000 entreprises de l’Union européenne.)

Yves Emery
Formation continue dans les services publics en Suisse : quelles stratégies des acteurs dans un environnement managérialisé ?

Olivier Giraud
La formation comme politique d’activation des chômeurs en Suisse : divergences d’interprétation

Régis Malet
D’un fédéralisme à l’autre : l’exemple suisse comme analyseur de la relation formation-emploi dans l’espace européen

Marie Baudry de Vaux
Bibliographie

Entre 2005 et 2012, la FDEP a sélectionné des documents précieux sur différentes thématiques: formation de base des adultes — lutte contre l’illettrisme — validation des acquis — financement de la formation continue — formation tout au long de la vie — politiques suisse de formation continue…

Nous les repostons avec leur accord. Voici les documents concernant les Politiques de formation continue  &  Financement de la formation continue.

Politiques de formation continue

30 novembre 2011 – Glossaire trilingue sur la qualité dans l’enseignement et la formation.
Edité par le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (240 pages – PDF 1,8 Mo).

1er avril 2011 – Education formelle: rapport de la Commission européenne. Analyse dans les pays européens des politiques de soutien aux adultes les moins qualifiés (4 pages – PDF 441Ko).

Juin 2010 – 193 organismes ont répondu à l’enquête annuelle de la FSEA sur les prestataires de formation continue (37 pages – PDF 1,67 Mo).

4 juin 2010 – Rapport mondial 2010 de l’UNESCO sur l’apprentissage et l’éducation des adultes  (158 pages – PDF 2,6 Mo).

Mai 2010 – Participation à la formation continue en Suisse – 2009
Communiqué de presse OFS.

19 avril 2010 – Prise de position de Travail.Suisse sur la politique de la formation continue de la Confédération (2 pages – PDF 12 Ko).

29 mars 2010 – Prise de position de l’Union patronale suisse sur la politique de la formation continue de la Confédération (8 pages – PDF 869 Ko).

4 décembre 2009 – CONFINTEA – Vivre et apprendre pour un futur viable – L’importance de l’éducation des adultes. Document final adopté à la sixième conférence internationale sur l’éducation des adultes (14 p. – PDF 160 Ko).

4 novembre 2009 – Politique de la Confédération dans le domaine de la formation continue. Rapport en vue de l’adoption d’une politique en matière de formation continue et de ses bases juridiques (53 pages – PDF 1321 Ko).

26 octobre 2009 – L’obligation généralisée de formation continue : la solution idéale – Service de presse Travail suisse.

Juin 2009 – Dépenses pour la formation continue. Elles s’élèvent à quelque 5,3 milliards de francs, presque 1/5 des montants du financement de l’enseignement (4 pages – PDF 219Ko).

Mai 2009 – Coût pour la collectivité des personnes sans formation – Résultat d’une étude commandée par Travail.Suisse, qui invite les pouvoirs publics à investir davantage dans la formation (4 pages – PDF 147 Ko).

Février 2009 – Thèmes de la formation non-formelle – Analyse de l’Office fédéral de la statistique, portant sur une enquête suisse sur la population active de 2006 (31 pages – PDF 330Ko).

Juin 2008 – La FSEA présente ses statistiques annuelles. Les résultats donnent une information sur l’importance de l’offre, les domaines, les sources de financement et sur d’autres aspects. Le rapport (39 pages- PDF 828Ko)

Décembre 2007 – Rapport 2008 de l’UNESCO – Education pour tous (47 pages – 2.65 Mo).

17 avril 2007 – Office fédéral de la statistique – Comportements variables face à la formation continue
L’intégralité de l’étude (40 p. – PDF 471Ko) – Communiqué de presse (8 pages – PDF 84 Ko).

12 février 2007 – Bruno Weber-Gobet, responsable de la politique de la formation – Service de presse de Travail.Suisse :”L’accès à la formation continue doit être possible pour tous” (2 pages PDF 19Ko).

24 janvier 2007 – Message du Conseil fédéral relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation pendant les années 2008-2011 – Condensé (8 p. – PDF 526Ko) – Vers. complète (194 p. – PDF 1,4Mo).

12 décembre 2006 – L’éducation en Suisse – rapport 2006, réalisé par le CSRE. Un monitorage cyclique de l’éducation en Suisse, du degré préscolaire à la formation continue. Communiqué de presse (2 pages – PDF 148Ko).

Novembre 2006 – Les scénarios de l’évolution de la population de la Suisse – 2005-2050 (y.c. indications sur l’évolution probable du niveau de formation). L’étude de l’Office fédéral de la statistique (80 pages – PDF 590Ko).

12 septembre 2006 – L’OCDE présente les derniers chiffres disponibles au niveau international sur les performances des systèmes éducatifs. Le communiqué de l’Office fédéral de la statistique (5 pages – PDF 118Ko).

13 septembre 2005 – La formation continue en Suisse: communiqué de l’Office fédéral de la statistique (4 pages – PDF 63Ko).

Septembre 2005 – Jonathan Pottiez, Lille-  Vers un audit des politiques de formation (15 pages – PDF 251Ko).

7 septembre 2005 – CEPP (Genève): “La politique cantonale de préformation des non-francophones à risque d’exclusion : évaluation des mesures de soutien” – Version complète (88 pages – PDF 1,2Mo).

Financement de la formation continue

Novembre 2010 – Rapport statistique 2009 concernant le Chèque annuel de formation délivré à Genève (8 pages – PDF 111Ko).

Août 2009 – Peut-on augmenter la participation à la formation continue en distribuant des chèques de formation ? –Recherche du CSRE, Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (3 p. – PDF 242 Ko).

23 février 2009 – “Formation continue et bons de formation” – Résultats d’une étude de l’OFFT consacrée à l’utilité et au potentiel des bons de formation dans le cadre d’une politique de formation continue (15 pages – PDF 497Ko).

Novembre 2006 – Evaluation du chèque annuel de formation (Genève) – Rapport de la CEPP, Commission externe d’évaluation des politiques publiques – (117 pages – PDF 1081Ko).

2 novembre 2005 – Rapport du Conseil fédéral sur le financement de la formation continue axé sur la demande (9 pages – PDF 67Ko).

1er juin 2005 – Chèque annuel de formation  – DIP Genève
Données pour 2004 et données cumulatives depuis 2001 (51 pages – PDF 435Ko)

Rapport OCDE sur la Suisse 2000(2001)

Examen thématique de l’apprentissage des adultes. Suisse / Note de synthèse. Visite : décembre 1999 ; 1re version : août 2000 ; cette version : septembre 2001.

(Lors de leur réunion de janvier 1996, les ministres de l’Éducation des pays de l’OCDE ont affirmé que des changements de grande portée s’imposaient pour faire de l’apprentissage à vie une réalité pour tous (OCDE, 1996b)(…) La visite dans le pays permet aux experts d’analyser l’apprentissage des adultes à partir du rapport de base, de discussions avec des représentants du gouvernement, de l’administration, d’employeurs, de syndicats et de professionnels ainsi que grâce à des visites sur le terrain (…) La visite en Suisse a eu lieu du 12 au 17 décembre 1999. (…) L’équipe a rencontré plus de 110 personnes ayant différentes responsabilités dans le développement de la formation des adultes…)

TABLE DES MATIÈRES

1. INTRODUCTION (p.1)
1.1. Objectifs et organisation de l’examen thématique
1.2. La participation de la Suisse
1.3. Plan de la note de synthèse
1.4. Principales caractéristiques de l’apprentissage des adultes en Suisse

2. LA PARTICIPATION DES ADULTES À L’APPRENTISSAGE : UN LARGE ACCÈS AVEC DE
FORTS CLIVAGES SOCIAUX (p.4)
2.1. Quelques informations sur l’évolution de la formation initiale
2.2. Une importante participation des adultes à l’apprentissage
2.3. Les clivages entre groupes sociaux
2.4. L’absence de participation à la formation : quelques éléments généraux
2.5. Synthèse : une première confrontation à l’approche de l’apprentissage à tout âge

3. LE CADRE INSTITUTIONNEL (p.13)
3.1. Le développement privé de la formation des adultes
3.2. L’action publique
3.3. Synthèse

4. LES GRANDS THÈMES (p.30)
4.1. L’action des intervenants pour l’amélioration de la motivation
4.2. L’intégration de l’offre de formation
4.3. La qualité des pratiques et la pédagogie : les orientations récentes
4.4. La cohérence et l’efficacité des actions gouvernementales

5. CONCLUSIONS (p.51)

Compétences de base & Lutte contre l’illettrisme (documents fdep)

Entre 2005 et 2012, la FDEP a sélectionné des documents précieux sur différentes thématiques: formation de base des adultes — lutte contre l’illettrisme — validation des acquis — financement de la formation continue — formation tout au long de la vie — politiques suisse de formation continue…

Nous les repostons avec leur accord. Voici les documents concernant les Compétences de base & Lutte contre l’illettrisme.

Compétences de base

20 mai 2009 – ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme) – Référentiel des compétences-clés en situation professionnelle. Référentiel (2 pages – PDF 136 Ko) – Guide d’utilisation (43 pages – PDF 2,6 Mo)

31 janvier 2008 – Présentation simplifiée des cadres de références et des principes de l’estimation des scores dans l’enquête internationale sur les compétences des adultes (ALL). Publication complète (32 p. – PDF 501Ko)

Août 2007 – Les compétences de base des adultes dans la vie quotidienne – SRED, Service de la recherche en éducation-Genève, à la suite de la recherche ALL réalisée à Genève (12 pages – PDF 873Ko)

Novembre 2006 – “Les compétences de base des adultes dans la vie quotidienne” – Enquête internationale ALL – SRED, Service de la recherche en éducation, Genève. L’intégralité de la publication (244 pages – PDF 10,1Mo)

25 juillet 2006 – Etude “Lire et calculer au quotidien – Compétences des adultes en Suisse”.
Communiqué de presse (2 pages – PDF 49Ko) – Rapport national (108 pages – PDF 682Ko)

20 octobre 2005 – Avec les technologies, peut-on moderniser sans exclure ? Greta du Velay, Puy-en-Velay (vidéo – 1h57′).Intervention de Bertrand Schwartz (l’intervention commence après 2 min.).

Août 2005 – La fracture numérique: émergence, évolution, enjeux et perspectives – Luc Vodoz et coll. – CEAT & EPFL – PNR51 ( 210 pages – PDF 2,1Mo).

11 mai 2005 – Synthèse de l’enquête internationale sur les compétences des adultes, réalisée en Suisse – OFS et Université de Zurich (PDF 46Ko). L’intégralité de la publication (32 pages – PDF 318Ko).

25 mars 2005 – Compétences sociales et intégration professionnelle – IDHEAP (302 pages – PDF 1,2Mo).

Lutte contre l’illettrisme

Mai 2012 – Compétences de base et illettrisme: la situation en Suisse
André Schläfli, Christine Hary, Bernadette Morand-Aymon

19 mars 2011 – Le film “Terace” de Jürg Neuenschwander aborde le thème de l’illettrisme.
Commande du DVD: Association Lire et Ecrire Suisse romande.

Décembre 2008 – Journal trimestriel de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme
ANLCI Infos N° 11 (20 p. – PDF 1,1 Mo).

13-15 février 2008 – Améliorer l’enseignement et l’évaluation pour les adultes en situation d’illettrisme.

Septembre 2007 – L’alphabétisation en quelques dates – Communiqué UNESCO
Message de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO.

12 avril 2007 – L’illettrisme en Suisse a un coût économique global annuel de 1,1 milliards de francs.
Communiqué de presse (2 pages – PDF 142Ko) – Synthèse de l’étude (6 pages – PDF 50 Ko).

Mars 2007 – Formation des formateurs actifs dans la lutte contre l’illettrisme et la formation de base des adultes en Suisse romande. Benoît Michel. Rapport de synthèse (21 pages – PDF 131Ko).

Septembre 2006 – Message de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO.

Mars 2006 – Lutte contre l’illettrisme, formation de base des adultes et formation de leurs formateurs en Suisse romande:rapport sur l’état des lieux (19 pages – PDF 194Ko) – Questionnaire (7 pages – PDF 111Ko). B. Michel.

Novembre 2005 – Nouveaux projets de recherche sur l’illettrisme en Suisse (PNR 56) :
– Causes de l’illettrisme à l’âge adulte moyen
– Compétences littérales et socialisation littérale des adolescents issus de mondes éloignés de l’écriture

1er juin 2005 – Comité suisse de lutte contre l’illettrisme : “Accès à la lecture et à l’écriture pour tous!” – Un concept global de lutte contre l’illettrisme en Suisse. Texte téléchargeable en français (44 pages – PDF 100Ko).

Sites Internet liés

LLL-Life Long Learning / Formation tout au long de la vie & VA-Validation des acquis

(documents fdep) Entre 2005 et 2012, la FDEP a sélectionné des documents précieux sur différentes thématiques: formation de base des adultes — lutte contre l’illettrisme — validation des acquis — financement de la formation continue — formation tout au long de la vie — politiques suisse de formation continue…

Nous les repostons avec leur accord. Voici les documents concernant la Formation tout au long de la vie (LLL-Life Long Learning) &  VA-Validation des acquis.

Formation tout au long de la vie

16 novembre 2007 – La formation continue mène-t-elle à la participation citoyenne ? – Allocution de B. Morand- Aymon, directrice de la FSEA romande, à l’occasion de l’assemblée générale de l’AUPS (4 p. – PDF 411Ko).

Août 2006 – Office fédéral de la statistique – Apprentissage tout au long de la vie et formation continue. Etat des lieux de la diversité des indicateurs internationaux et sélection de résultats (36 pages – PDF 717Ko)

Novembre 2005 – Promouvoir l’éducation et la formation à tous les stades de la vie – Regards sur l’éducation – OCDE, 2005

10 novembre 2005 – Recommandation du Parlement européen et du Conseil sur les compétences-clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie – Commission des communautés européennes (22 pages – PDF 197Ko).

1er novembre 2005 – Compte-rendu du Forum Vision 3 du 5 septembre 2005 (OFPC – Genève) sur le thème “Comment donner aux adultes le désir d’apprendre ?” (6 pages – PDF 1Mo).

30 octobre 2000 – Mémorandum sur l’éducation et la formation tout au long de la vie – Commission des communautés européennes (41 pages – PDF 238Ko).

Validation des acquis

29 septembre 2010 – L’OFFT, Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie a adopté le guide relatif à la validation des acquis de l’expérience. Télécharger le Guide (20 pages – PDF 1089 Ko).

4 décembre 2007 –  “Donner une valeur à l’expérience” – Guide national de validation des acquis – OFFT (42 pages – PDF 564Ko).

27 février 2007 –  Résultats de la consultation de l’OFFT au sujet du “Guide national pour la validation des acquis”. Résumé des prises de position (4 pages – PDF 43Ko).

29 novembre 2006 –  Guide national pour la validation des acquis. Le projet de l’OFFT (20 pages – PDF 1,5 Mo).

11 septembre 2006 – Définition des termes de la validation des acquis (8 pages – 78Ko)
Glossaire trilingue de la validation des acquis (2 pages – PDF 37Ko).

Janvier 2006 – Projet pour une plate-forme intercantonale de validation des acquis dans l’espace BeJuNeFRi (30 pages – PDF 1,7Mo).

Quelques ouvrages sur la formation des adultes en Suisse et en Europe ainsi qu’au Canada
SUISSE

BOSART SENN (Josianne) et al.
Formation des adultes en Suisse (la) / Rapport de base
Zürich : FSEA, juillet 2000 ; 86 p.

DOMINICÉ (Pierre) & FINGER (Matthias)
Éducation des adultes en Suisse (l’)
(Même titre et même éditeur que NESTLER 1984, mais différente étude)
Zurich : Pro Helvetia, 1990 ; 93 p.

GONON (Philipp)  & SCHLÄFLI (André), et al.
Formation continue en Suisse : situation et recommandations / Rapport à l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie et à l’Office fédéral de la culture
Zürich, 1re édition, nov. 1998 ; 143 p.

NESTLER (Monica)
Éducation des adultes en Suisse (l’)
(Même titre et même éditeur que DOMINICÉ 1991, mais différente étude)
Zurich : Pro Helvetia, 1984 ; 58 p.

TABIN (Jean-Pierre)
Formation professionnelle en Suisse / Histoire et actualité
Lausanne : Réalités sociales (Travail social), 1989 ; 224 p.

WETTSTEIN (Emil) & BOSSY (Raphaël) & DOMMAN (Franz) & VILLIGER (Daniel)
Formation professionnelle en Suisse (la)
Conférence des offices cantonaux de formation professionnelle de Suisse alémanique, de Suisse romande et du Tessin, 1re éd. 1986 ; 212 p.

EUROPE / CANADA

AVANTUR (François) & MÖBUS (Martine) [dirs] Formation professionnelle initiale et continue en Europe / Visa pour l’avenir
Une étude Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) – Elf Aquitaine
Préface de Mme Edith Cresson, Commissaire européen
s.l. : infomédia communication / diffusion : Magnard Vuibert Multimédia, nouv.éd.augm. 1999 ; 550 p.

BELANGER (Paul) & FEDERIGHI (Paolo)
Analyse transnationale des politiques d’éducation et de formation des adultes / La libération difficile des forces créatrices
Hamburg : Institut de l’UNESCO pour l’éducation, 2000 & Paris : L’Harmattan, 2001 ; 345 p.

JEAN (Michèle) [pdt] La Formation des adultes / Les propositions de la Commission Jean (1982) et de l’UNESCO
Réédition de textes de référence : la “Commission Jean” est le rapport québécois de la Commission d’étude sur la formation professionnelle et socioculturelle des adultes (CEFA) intitulé “Apprendre : une action volontaire et responsable”. Les proposition de l’UNESCO sont celle de Hambourg, juillet 1997 : “La Déclaration de Hambourg sur l’éducation des adultes” & “L’Agenda pour l’avenir de l’éducation des adultes”
Québec : Logiques (Théories et pratiques dans l’enseignement), 2001 ; 444 p. [isbn : 2-89381-456-5]

NUISSL (Ekkehard) [éd.] Éducation et Formation des adultes en Europe / Évaluation de l’action Éducation des Adultes dans le cadre du programme SOCRATES / Rapport final du projet « MOPED – Monitoring of Project : Evaluation as Dialogue »
Francfort-sur-le-Main : DIE-Deutsches Institut für Erwachsenenbildung , 1999 ; 129 p.

Voir aussi



  • GuideFFA2016
  • faq-rectangle-blanc
  • Coeur-Mains(rectangle)

Matériel de cette page

On trouve ici

  • du matériel FormationS.ch en Creative Commons  Licence Creative Commons
  • du matériel librement accessible sur le Net
Pour ce qui du matériel FormationS.ch : nous mettons progressivement en ligne le matériel élaboré pour les participant-e-s

  • Notre démarche pédagogique est en effet de plus en plus concentrée sur l’échange en commun durant les journées de formation. C’est ce qu’on nomme généralement une ‘Classe inversée’ (wikipedia), ou ‘Flipped Class’ en anglais (belle explication vidéo, en anglais, sur le site du Center for teaching and learning de l’université du Texas à Austin)
  • Les documents de cours deviennent ainsi progressivement une bibliothèque à consulter selon ses besoins
  • Si vous êtes intéressé-e par la formation ou en train de vous former dans quelque institut, nous espérons que ce matériel pourra également vous être utile

 

Illustration de haut de page

Libellule sur une page de livre : Kerstin Diacont (pixabay.com)


Si vous souhaitez partager ce lien

Partagez votre avis !